La quintessence du chic parisien

Restaurant italen Il Carpaccio, hôtel Le Royal Monceau, Paris. Crédits Photo - Philippe Garcia/LaSociétéAnonyme Hôtel Le Royal Monceau, Paris. Crédits Photo - Philippe Garcia/LaSociétéAnonyme Grand escalier et installation de Nicolas Polissky, Hôtel Le Royal Monceau, Paris. Crédits Photo - Philippe Garcia/LaSociétéAnonyme

Des son ouverture au mois d'octobre de l'année dernière l' hôtel Le Royal Monceau est devenu le petit préféré des magazines européens. Les réussites de ce succès semblent évidentes. La renaissance du légendaire hôtel est une véritable success-story avec en prime le talent de Philippe Starck mis à contribution pour l'aménagement du palace . Le designer a conçu des intérieurs luxueux et artistiques en ajoutant un petit quelque chose qui fait la différence... il a rendu à ce lieu unique son âme si particulière qui est le reflet de l'esprit et du chic parisien.

L'histoire de l'hôtel Le Royal Monceau a commencé au début du siècle dernier. Il a été conçu en 1928 par l’architecte Louis Duhayon, il est très vite devenu le rendez-vous incontournable des artistes et des intellectuels. A différentes époques se sont succédées têtes couronnées et maharadjah d'Inde, stars de cinéma et chanteurs ou musiciens à la renommée mondiale.

Restaurant français La Cuisine, hôtel Le Royal Monceau, Paris. Crédits Photo - Philippe Garcia/LaSociétéAnonyme Restaurant français La Cuisine, hôtel Le Royal Monceau, Paris. Crédits Photo - Philippe Garcia/LaSociétéAnonyme  Philippe Garcia/LaSociétéAnonyme

Le passé riche et légendaire du palace a sans doute inspiré Philippe Starck, qui souhaitait créer un espace habité par l’esprit français, empreint de culture et d'élégance. Né du désir de revisiter les codes classiques de l'hôtellerie de luxe pour se projeter dans une autre dimension, l' intérieur est plein de surprises signées Philippe Starck. Les clients de l hôtel se sentiront comme des «invités» des personnes que l’on accueille pour leur faire vivre une expérience que seule Paris peut offrir. Du séjour passé à l'hôtel il restera un souvenir inoubliable et l'on se rappellera d'une moment agréable.

Les espaces publics, tels que: « Le Grand Salon», restaurant «La Cuisine», Le Bar Long, le restaurant italienne «Il Carpaccio », «La Fumée Rouge» ont été conçu pour être en contraste avec les chambres et les suites de l'hôtel. Dans le spacieux «Grand Salon» la perspective souligne le volume de la pièce. Le plafond du restaurant «La Cuisine» est décoré par une fresque abstraite de Stéphane Calais «Un jardin à la française», qui ajoute une touche colorée et énergique aux intérieurs. La tables d'hôtes font face à la cuisine ouverte, où le chef cuisinier Gabriel Grapin exerce ses talents. La salle «La Fumée Rouge» constitue un autre endroit intéressant dans l'hôtel, il s'agit d'un fumoir. Sur 16 m² Philippe Starck a su créer un décor radical où règne en maître un rouge des plus écarlate.

La décoration des chambres et des suites de l'hôtel est imprégnée de la noblesse des tissus et de la beauté des meubles. «La couleur est importante, c’est un gris chaud, qui est une couleur faussement neutre, que l’on croit vide, mais qui est pleine, chaude,accompagnée d’un rose grisé, de peau, de chair, d’enveloppe humaine», - raconte Philippe Starck. Dans ces intérieurs on ressent l'influence du style des années 40-50. Et, bien qu'amateur des mélanges les plus inattendus, Philippe Starck est reste fidèle à lui-même. On peut apercevoir sur le coin d'une table Isamu Noguchi, une lampe signee Gae Aulenti, et non loin un canape, qui aurait pu facilement se trouver dans le cabinet du docteur Freud.

L'hôtel Le Royal Monceau ne compte pas s'arrêter là et prépare beaucoup de nouveautés. Le SPA My Blend by Clarins, une salle dédiée aux enfants et aux jeux Le Kids Club et la boutique Le Royal Eclaireur devraient ouvrir leurs portes cette année.

Locations of visitors to this page